VIPress.net

EPCIA-260618

Le marché européen des composants passifs progresse fortement

Selon l’Association européenne de l’industrie des composants passifs (EPCIA), le marché européen des composants passifs a atteint 4,4 milliards d’euros en 2017, en progression de 10,7% par rapport à 2016. A l’échelle mondiale, l’industrie des passifs connaît actuellement un fort déséquilibre entre l’offre et la demande, qui induit de sévères pénuries, notamment en condensateurs MLCC, et empoisonne la vie des acheteurs.

Le Japonais Murata vient par exemple d’annoncer l’augmentation de ses capacités de production de condensateurs MLCC en construisant au Japon un nouveau bâtiment de production pour un investissement de 29 milliards de yens (221 millions d’euros). Le démarrage de la construction doit démarrer en septembre prochain, mais le site ne sera pas achevé avant décembre 2019, précise le groupe nippon dans un communiqué.

Avec une part de 45% et un volume de 1,7 milliard d’euros en 2015, les condensateurs constituent le plus grand groupe de produits du marché des composants passifs en Europe. Par rapport à 2015, le marché a progressé de 6,7%, suivi d’une forte augmentation de 12,7% en 2017, atteignant un niveau de 2,0 milliards d’euros.

En 2015, le marché européen des résistances a atteint un volume de 0,85 milliard d’euros. Avec un taux de croissance de 6,6% en 2016 et de 11,5% en 2017, le marché européen des résistances a pu franchir la barre des 1,0 milliard d’euros l’année dernière.

Les inductances représentent le deuxième plus grand segment de produits parmi les composants passifs sur le marché EMEA avec une part de près de 30%. La croissance de 7,2% de ce marché en 2017 a toutefois été relativement modérée par rapport aux autres groupes de produits. Le marché des inductances a atteint 1,2 milliard d’euros en 2017.

Le marché des filtres CEM s’est élevé à 180 millions d’euros en 2017. Il a affiché une croissance annuelle régulière de 7% en moyenne de 2015 à 2017.

En forte croissance au cours des deux dernières années, le secteur automobile représente la moitié du marché total des composants passifs dans la zone EMEA. Le segment industriel, deuxième marché le plus important sur le marché EMEA avec une part d’environ un tiers, est également d’une importance majeure. Il a enregistré une croissance plus modérée au cours des deux dernières années, souligne l’EPCIA.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This