VIPress.net

Le Car eWallet de ZF dorénavant développé par une start-up

L’équipementier automobile allemand ZF a fondé Car eWallet, une start-up basée à Berlin, dans laquelle la société va externaliser les activités actuelles liées au service de transaction Car eWallet. Après une collaboration initiale de six mois avec les partenaires du projet, IBM et UBS, qui s’est terminée au printemps, l’objectif est de poursuivre le développement et la commercialisation du service.

Car eWallet peut, par exemple, permettre d’effectuer des paiements pour recharger des voitures électriques. Le porte-monnaie électronique peut également être utilisé pour régler des péages, des frais de stationnement ou du covoiturage. Les premiers projets pilotes de Car eWallet devraient être lancés dès le second semestre de cette année.

La conduite hautement automatisée, la conduite autonome en particulier, ainsi que l’électromobilité, exigeront que les véhicules soient connectés aux services de paiement. C’est le seul moyen pour les voitures particulières d’utiliser de manière indépendante des services payants tels que des péages, des parkings ou le chargement de la batterie sans la présence d’un conducteur. ZF a présenté le Car eWallet pour la première fois en janvier 2017. Il s’agissait d’une plateforme automobile ouverte de transactions pour les services de mobilité, développée pour simplifier le mode de traitement des transactions digitales entre les constructeurs, les équipementiers, les prestataires de services et les consommateurs. Depuis que cette technologie a été présentée, les retours n’ont été que positifs.

« Actuellement, nous travaillons intensivement au développement de Car eWallet pour le préparer à son implantation sur le marché », explique Alexander Graf de ZF Friedrichshafen, qui fut l’un des concepteurs originaux de Car eWallet et qui dirige aujourd’hui le projet.

ZF a désormais externalisé toutes les activités de développement et de commercialisation de Car eWallet. Lors d’une phase initiale de financement, ZF fournira à la start-up le capital d’amorçage. Pour le financement continu, la start-up fera de la publicité pour attirer les investisseurs.

Le groupe allemand ZF est un leader mondial du marché des technologies de transmission et de châssis, ainsi que des technologies de sécurité active et passive. La société emploie près de 146 000 personnes réparties sur environ 230 sites dans une quarantaine de pays. En 2017, ZF a réalisé un chiffre d’affaires de 36,4 milliards d’euros.

 

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This