VIPress.net

Dmass-200818

La pénurie bride la croissance du marché européen de la distribution de semiconducteurs

Le marché européen de la distribution de semiconducteurs a poursuivi une croissance solide, mais plus lente au 2e trimestre, selon la DMASS, Distributors’ and Manufacturers’ Association of Semiconductor Specialists. Malgré (ou à cause) de graves problèmes d’allocation qui persistent dans bon nombre de produits et technologies clés, le marché n’a augmenté que de 5,7% au deuxième trimestre de 2018, à 2,32 milliards d’euros. Par rapport au trimestre précédent, la hausse atteint à peine 1,3%.

« Sans aucun doute, un trimestre record, mais en période d’allocation, vous vous attendriez à plus de dynamisme sur le marché. C’est un peu paradoxal, mais il semble que la pénurie massive de condensateurs dont on ne voit pas la fin commence à limiter le potentiel de croissance en semiconducteurs, car les clients ne veulent pas accumuler des stocks qui ne peuvent être mis en production. Il semble également que la croissance soit principalement due aux prix plutôt qu’aux volumes », analyse avec franchise Georg Steinberger, président de la DMASS.

Au niveau régional, les régions ou pays à faible coût de fabrication, -à l’exception de l’Autriche et du Benelux-, ont clairement tiré la croissance. Alors que le Royaume-Uni et la France ont augmenté autour de la moyenne, l’Italie a conservé une croissance à deux chiffres. Après un premier trimestre solide, l’Allemagne n’a progressé que d’environ 2% au deuxième trimestre. Les pays nordiques ont en moyenne progressé de 8,1% tandis que l’Europe de l’Est a progressé de 14,4%. En valeur, l’Allemagne a progressé de 2% à 671 millions d’euros, l’Italie de 9,2% à 224 millions d’euros, le Royaume-Uni de 6,9% à 166 millions d’euros, la France de 5,4% à 161 millions d’euros et les pays nordiques de 8,1% à 200 millions d’euros. Le marché de l’Europe de l’Est (sans la Russie) a crû de 14,4% à 386 millions d’euros.

Sur le plan des produits, les discrets, discrets de puissance et les capteurs ont enregistré une croissance à deux chiffres, de même que certaines technologies de mémoires programmables, les circuits logiques standards, les microprocesseurs et les microcontrôleurs haut de gamme.

Au niveau des groupes de produits, le marché européen des discrets via la distribution a progressé sur un an de 20,2% au 2e trimestre, à 138 millions d’euros, celui des composants de puissance de 16,4% à 245 millions d’euros, l’optoélectronique de 3,8%, à 223 millions d’euros, les circuits analogiques de 3,2%, à 679 millions d’euros, les mémoires de 5,5%, à 194 millions d’euros et les circuits MOS Micro de 6,4%, à 479 millions d’euros. La consommation en logique programmable a baissé de 3,4%, à 150 millions d’euros et le marché des autres circuits logiques de 4,3%, à 115 millions d’euros.

Fondée en 1989, la DMASS compte à ce jour 36 membres actifs (dont, pour les distributeurs, Acal BFi Europe, Anglia, Arrow, Avnet EMEA, Codico, Digi-Key, EBV Elektronik, Farnell, Mouser et Rutronik) et représente, suivant les pays, entre 80% et 85% du marché européen de la distribution. Dans ses statistiques, l’organisation professionnelle, – rappelons-le-, ne prend en compte que les semiconducteurs hors composants pour PC.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This