VIPress.net

Japan Display contraint de réduire ses effectifs de 30%

Japan Display, fabricant nippon d’écrans LCD de petite et moyenne taille, a annoncé au début du mois sa décision de supprimer 3700 emplois, soit environ 30% de son effectif. Japan Display se voit contraint de réduire ses coûts fixes de 50 milliards de yens (458 millions de dollars) parce qu’il n’a pas su prendre à temps le virage de la technologie Oled.

Lors de la publication de résultats trimestriels encore en perte, l’entreprise nipponne a reconnu qu’il n’y avait plus d’avenir sur le marché des smartphones sans les écrans Oled. D’autant qu’Apple, son principal client, devrait abandonner le LCD pour l’écran Oled dans son prochain iPhone. Japan Display va ainsi mettre l’accent sur les écrans Oled pour les smartphones et élargir ses activités LCD hors mobiles vers les marchés de l’industriel et de l’automobile.

La réduction de 3700 emplois affectera principalement des postes en dehors du Japon (3500), tandis qu’au Japon, 240 emplois devraient concerner des départs volontaires. JDI exploite six lignes de production d’écrans LCD de type front-end dont quatre au Japon. Une ligne de production sera fermée au Japon. Cinq unités de fabrication de back-end à l’extérieur du Japon seront également fermées ou consolidées.

Japan Display (JDI) avait été créé suite à la fusion des activités LCD petite et moyenne taille des groupes Hitachi, Sony et Toshiba en partenariat du « Innovation Network Corporation of Japan » (INCJ). INCJ avait investi 2,6 milliards de dollars dans l’entreprise pour en devenir le plus gros actionnaire.

Voir la présentation détaillée du plan de restructuration de Japan Display

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This