VIPress.net

Intel finalise l’acquisition de Mobileye

Le 8 août, Intel a finalisé l’acquisition de Mobileye, l’un des leaders mondiaux dans le développement de la vision informatique, de l’apprentissage automatique, de l’analyse de données et de la cartographie pour les systèmes avancés d’assistance au conducteur et pour la conduite autonome. Cette acquisition vise à positionner Intel comme l’un des acteurs technologiques les plus importants sur le marché des véhicules autonomes. Le fabricant de semiconducteurs avait annoncé cette opération de 15,3 milliards de dollars en mars.

Au lendemain de cette acquisition, Intel a annoncé que Mobileye mettrait sur route une centaine de véhicules d’ici la fin de l’année pour tester la conduite autonome (niveau 4) aux Etats-Unis, en Europe et en Israël.

L’expertise de Mobileye en termes de vision informatique viendra compléter le savoir-faire d’Intel dans le domaine de la connectivité et de l’informatique de haute performance, afin de créer des solutions de conduite autonome performantes, du cloud jusqu’au véhicule. Intel estime que le marché des données, des services et des systèmes pour véhicules devrait atteindre les 70 milliards de dollars d’ici 2030.

« Avec Mobileye, Intel émerge comme un leader, et pose les fondations technologiques nécessaires à l’industrie automobile pour se tourner pleinement vers un avenir autonome », a déclaré le p-dg d’Intel Brian Krzanich.

L’Automated Driving Group (ADG) d’Intel combinera ses travaux avec ceux de Mobileye. Mobileye restera basé en Israël, et continuera d’être dirigé par le professeur Amnon Shashua, qui aura le rôle de vice-président d’Intel et de p-dg et directeur technologique de Mobileye. Ziv Aviram, cofondateur et p-dg de Mobileye, quitte l’entreprise avec effet immédiat.

Présentation du rachat

Fiat Chrysler Automobiles rejoint l’alliance BMW-Intel-Mobileye

Par ailleurs, le constructeur automobile Fiat Chrysler Automobiles a annoncé le 16 août qu’il rejoignait l’alliance entre BMW Group, Intel et Mobileye pour le développement d’une plateforme de conduite autonome. C’est le premier constructeur à rejoindre l’alliance lancée à l’été 2016 par les trois protagonistes, après le ralliement des équipementiers automobiles Continental et Delphi.

Rappelons en effet qu’en juillet 2016, le constructeur automobile BMW dévoilait un accord stratégique avec Intel et Mobileye, afin de développer des technologies pour faire du véhicule autonome et de la conduite totalement automatisée une réalité en production de série dès 2021.  BMW Group, Intel et Mobileye ont annoncé en début d’année qu’une flotte d’environ 40 véhicules autonomes BMW serait testée sur les routes lors du second semestre 2017.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This