VIPress.net

Importants contrats ferroviaires en Europe pour Alstom et Thales

Tandis qu’Alstom va fournir un système de contrôle des trains embarqué en Norvège dans le cadre d’un contrat de plus de 150 millions d’euros, son concurrent Thales annonce de son côté deux contrats de 182 millions d’euros pour moderniser 785 km de lignes de chemin de fer en Pologne.

Alstom a remporté un contrat de plus de 150 millions d’euros auprès de Bane NOR, l’autorité ferroviaire de la Norvège, pour équiper l’ensemble de la flotte norvégienne d’une solution de contrôle des trains ERTMS embarquée et pour assurer l’entretien du système pendant une période de 25 ans. L’équipement sera installé à bord des différents trains d’ici à 2026. Dans le cadre du déploiement national d’ERTMS (European Rail Traffic Management System) en Norvège, le nouveau système embarqué doit contribuer à accroître l’efficacité et la fiabilité du réseau ferroviaire, en réduisant les retards des services de transport de voyageurs et de marchandises tout en garantissant un niveau de sécurité maximal.

Le contrat comprend plusieurs contrats-cadres pour 14 propriétaires de matériel roulant, lesquels ont été négociés par Bane NOR au nom des entreprises ferroviaires participantes, afin de couvrir l’installation en série de la solution à bord de 467 trains de 55 types différents.

La conception sera assurée par le centre d’excellence ERTMS d’Alstom à Charleroi (Belgique), en étroite collaboration avec le bureau du projet à Oslo (Norvège) et le centre de développement à Villeurbanne (France). Le site de Villeurbanne développera et fournira les équipements électroniques embarqués dont le calculateur central.

785 km de lignes, 41 gares et 7 centres de contrôle modernisés par Thales en Pologne

De son côté, l’opérateur des chemins de fer nationaux polonais, lance un vaste programme de modernisation des infrastructures ferroviaires du pays. Le but est de faire circuler davantage de trains à des vitesses plus élevées, dans des conditions de sécurité optimales grâce au déploiement d’une technologie de pointe. Ce sont 785 km de lignes, 41 gares et 7 centres de contrôle locaux qui seront ainsi modernisés. En janvier 2018, il a annoncé avoir sélectionné Thales pour concrétiser cette ambition. Le groupe a remporté deux contrats : un pour la ligne E20 Kunowice-Terespol (qui traverse la Pologne de l’Allemagne à la Biélorussie, à l’exclusion du nœud de Varsovie) et le second pour la ligne E30 Cracovie-Rzeszów (Pologne du Sud).

Les deux programmes, d’une valeur totale de 182 millions d’euros, permettront aux trains de rouler jusqu’à 160 km/h. Thales est chargé de la conception et du déploiement des systèmes de signalisation et de contrôle du trafic ferroviaire, notamment le système ERTMS/ETCS (European Rail Traffic Management System/European Train Control System) niveau 2. Les travaux sur la ligne E20 concerneront 650 km de voies, 25 gares et cinq centres de contrôle locaux. Sur la ligne E30, les travaux couvriront 135 km, 16 gares et deux centres de contrôle locaux.

L’ERTMS/ETCS est un système de signalisation conçu pour limiter les incidents et faire circuler en toute sécurité un plus grand nombre de trains. Le déploiement de la signalisation Thales, 100% compatible avec les normes européennes du transport ferroviaire, marque une étape importante pour la Pologne, dans sa politique d’intégration croissante avec ses partenaires de l’Union européenne.

Thales est un acteur majeur de la modernisation des chemins de fer polonais. Depuis plusieurs années, le groupe déploie ses toutes dernières technologies de signalisation ferroviaire, comme dans le cas du noeud ferroviaire de Poznań qui a été son premier grand programme dans le pays. Thales est la première entreprise en Pologne à avoir déployé l’ETCS (European Train Control System) niveau 1.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This