VIPress.net

Le groupe Lacroix redevient bénéficiaire

Après deux années de transition et des niveaux de résultats dégradés, le groupe Lacroix affiche une progression de 3% de son chiffre d’affaires, à 441,4 M€ et de 53,8% de sa rentabilité opérationnelle courante (ROC), à 12,4 M€, au terme de son exercice annuel clos le 30 septembre 2017. Le groupe dégage un bénéfice net de 8 millions d’euros, après une perte nette de 8,8 M€ lors de l’exercice précédent.

Le résultat net progresse ainsi de +16,8 M€ bénéficiant d’une amélioration du résultat financier de +1,4 M€ à -0,4M€, et d’un effet de base favorable des charges non courantes, 2016 ayant été impacté par des charges importantes de restructurations (5,1 M€) et de dépréciations de goodwill (9,5 M€).

Par activités, dans un contexte de tensions sur le marché des composants, Lacroix Electronics affiche une croissance annuelle modérée du chiffre d’affaires (+3,1%, à 310,2 M€) avec une poursuite de l’amélioration de sa rentabilité opérationnelle courante (+27%) qui s’établit à 7,0 M€.

Le retour à la croissance du chiffre d’affaires de Lacroix City  (+4,3%, à 92 M€) s’explique par l’accélération des ventes de son offre de pilotage d’éclairage public, avec un net redressement du ROC (+61%). L’activité demeure toutefois déficitaire (-2,1M€) ; mais si le redressement prendra du temps, les perspectives moyen-terme demeurent bien orientées, assure l’entreprise.

Lacroix Sofrel enregistre, pour sa part, une stabilité du chiffre d’affaires (à 39 M€) et un léger tassement du ROC (-1% à 8,8 M€), avec un poids de la structuration des équipes, notamment marketing et commerciale, qui est compensé par la diminution des dépenses de R&D.

Globalement, le redressement sensible des résultats, constitue pour le groupe la première étape de son plan Ambition 2020 présentée en janvier. « Au-delà du redressement des chiffres, le positionnement d’équipementier technologique du groupe Lacroix sur ses marchés complémentaires nous met au coeur de thématiques clés que sont la Smart Mobility, le Smart Environnement et la Smart Industrie. Le groupe poursuit également ses investissements afin de consolider ou développer son leadership sur ces marchés porteurs aussi bien en France qu’à l’international, et pour encore accélérer vers son objectif 2020 », commente Vincent Bedouin, Président du Directoire.

L’exercice 2017 a vu le démarrage de chantiers prometteurs comme une ouverture plus marquée à l’international, un renforcement des équipes marketing et de l’innovation, l’amorce de projets de digitalisation, et de nombreuses expérimentations sur les innovations futures.  « Notre Ambition 2020 reste effective mais n’aura pas une trajectoire linéaire. Dans un contexte de croissance de l’activité plus marquée en 2018, le renforcement de nos investissements atténuera le rythme de redressement de la marge opérationnelle courante sur l’exercice », prévient le groupe.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This