VIPress.net

Grand Plan d’Investissement : 4,6 milliards d’euros pour améliorer la compétitivité des entreprises

Le Premier ministre a présenté hier le détail du Grand Plan d’Investissement 2018-2022, qui mobilisera 57 milliards d’euros sur la durée du quinquennat. Une partie de cette somme sera consacrée à soutenir l’innovation dans les entreprises, soit directement (secteurs clés, entreprises innovantes), soit indirectement dans le secteur de la santé, par exemple.

Avec l’ambition de consolider le lien entre la recherche publique et la recherche privée, le Grand Plan d’Investissement encouragera la prise de risque dans les secteurs d’avenir, comme l’intelligence artificielle, l’exploitation des mégadonnées, les nanotechnologies ou la cybersécurité. Il accompagnera la transformation de secteurs en mutation. 4,6 milliards d’euros seront investis pour améliorer notre compétitivité.

En particulier, ce plan vise à soutenir les jeunes entreprises innovantes, qui peinent à trouver suffisamment de financement en France. Des concours d’innovation seront ainsi lancés pour sélectionner plusieurs centaines de PME ou start-up dans des domaines stratégiques. Ces concours cibleront des projets avec une vision claire des marchés cibles et sur lesquels le porteur de projet démontre sa capacité à devenir un acteur majeur, souligne le rapport du Grand Plan d’Investissement 2018-2022 élaboré par Jean Pisani-Ferry. L’innovation sera entendue au sens large et pourra concerner une technologie, un design, un nouvel usage, une nouvelle expérience utilisateur, ou encore un nouveau modèle économique. L’État investira en fonds propres dans ces entreprises, ce qui leur permettra de croître plus rapidement, et permet d’espérer un retour sur investissement à terme.

Autre exemple, qui concerne indirectement notre filière, la numérisation du système de santé et de sécurité sociale pour intégrer les nouvelles technologies, répondre aux enjeux du territoire et trouver un équilibre financier. Le Grand Plan d’Investissement mobilisera 4,9 milliards d’euros pour accélérer la numérisation du système de santé et de cohésion sociale, non seulement pour développer les maisons de santé dans les territoires en manque de médecins, mais aussi pour moderniser les équipements hospitaliers et pour soutenir la recherche médicale.

En particulier, 50 millions d’euros seront destinés à généraliser la télémédecine, afin de renforcer la présence médicale dans les territoires, où l’organisation de téléconsultations permettra de faciliter l’accès aux soins. Le Grand Plan d’Investissement soutiendra l’investissement dans les équipements numériques nécessaires, par exemple pour des consultations à distance ou des possibilités de paiement et de lecture de carte Vitale à distance.

Un programme doté de 420 millions d’euros prendra également la suite du programme Hôpital numérique pour accélérer la transformation numérique des établissements de santé pour rapprocher les hôpitaux de leurs patients. Les patients bénéficieront ainsi de services numériques comme la prise de rendez-vous et le paiement en ligne, de services en ligne de préadmission ou d’information sur l’hospitalisation de leurs proches, l’utilisation d’un dossier médical personnel universel etc. L’ambition est également d’accélérer les liens entre l’hôpital et les professionnels de santé de ville.

Télécharger le rapport du Grand Plan d’Investissement 2018-2022

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This