VIPress.net

cea-270415

Genes’ink et le CEA créent un laboratoire commun pour l’électronique imprimée

Genes’ink, jeune pousse créée en 2010 à Rousset et spécialisée dans la conception et la fabrication de nanosolutions pour le marché de l’électronique imprimée et le CEA au travers du Laboratoire d’Innovation en Chimie des Surfaces et des Nanosciences (LICSeN) de l’UMR NIMBE (Nanosciences et Innovation pour les Matériaux, la Biomédecine et l’Energie) viennent de signer une convention pour créer un laboratoire commun de recherche.

Conclue pour une durée de trois ans renouvelable, cette collaboration aura pour objectif le développement de nouvelles technologies dédiées à l’électronique imprimée principalement dans le domaine des matériaux conducteurs et semiconducteurs.

Le LICSeN apporte des savoirs complémentaires à ceux de Genes’ink en termes de chimie de surfaces et des interfaces qui permettront à Genes’Ink d’accélérer le développement de ses solutions, notamment dans le secteur des batteries souples.

genesink-270415Genes’Ink est spécialisée dans la conception et la fabrication de nanoparticules intégrées à des formulations d’encres. Ses encres fonctionnelles présentent des propriétés conductrices ou semiconductrices qui permettent des applications notamment sur les marchés de l’électronique imprimée, des énergies renouvelables et de la cosmétique. Les encres issues de cette technologie permettent de réaliser des dépôts extrêmement fins (jusqu’à 20 nm) par différents moyens industriels d’impression (jet d’encre, sérigraphie, roll-to-roll). Ces motifs électroniques imprimés permettent notamment la réalisation d’électrodes transparentes, d’antennes RFID, d’écrans, d’OPV (photovoltaïque organique) et de cosmétiques.

« Ce partenariat est l’aboutissement de plusieurs années de recherche menées au sein du LICSeN sur divers procédés innovants de fonctionnalisation des surfaces et leur application à la métallisation des plastiques. Il permettra au LICSeN de concrétiser une fois de plus ses travaux par des réalisations utiles et valorisables, et de s’enrichir de nouvelles problématiques scientifiques et techniques au contact de notre partenaire industriel Genes’Ink », commente Serge Palacin, Directeur de recherche au CEA, Directeur de l’UMR Nanosciences et Innovation pour les Matériaux, la Biomédecine et l’Energie (NIMBE) et membre du LICSeN.

« La création de ce laboratoire commun apporte une réelle valeur ajoutée à Genes’Ink. Elle concrétise les 9 premiers mois d’une collaboration pleine et entière entre les actionnaires de Genes’Ink et le CEA. La mise en place de ce laboratoire commun s’inscrit dans la suite du projet PriMe (programme ANR) basé sur un partenariat solide entre le CEA et Genes’Ink, porté par Corinne Versini depuis près d’un an, et dont elle gérera la coordination ainsi que celle du laboratoire commun jusqu’à leurs termes », explique, pour sa part, Alain Lunati Président de Genes’Ink.

Le Laboratoire d’Innovation en Chimie des Surfaces et Nanosciences (LICSeN) associe une trentaine de chimistes et physiciens (dont 14 permanents CEA) spécialisés notamment dans la fonctionnalisation chimique de surfaces et de nanomatériaux pour leur conférer des propriétés d’intérêt dans les domaines de l’énergie (batteries, piles à combustible, photovoltaïque), de l’électronique (organique, RF et flexible), de l’environnement (procédés de dépollution) et des biotechnologies (biocapteurs, implants). Depuis janvier 2014, le LICSeN rassemble les activités du LCSI (SPCSI) et du LEM (SPEC).

cea-270415

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This