VIPress.net

Emmanuel Macron annonce un fonds de 10 milliards d’euros pour l’innovation

Le Président Macron rêve d’un nouveau CES à Paris. Hier après-midi, le président de la République a prononcé un discours résolument pro-innovation, à l’occasion du salon Viva Technology, qui se déroule à Paris. Égrenant les mesures pro-entreprise qu’il avait présentées dans sa campagne, Emmanuel Macron a notamment confirmé un fonds pour l’innovation  qui sera doté de 10 milliards d’euros.

« Je suis très heureux d’être parmi vous aujourd’hui, un an après le lancement de Viva Tech […] Le Viva Tech de cette année est beaucoup plus grand que celui de l’année dernière, beaucoup plus international encore. Mais en un an, on peut faire beaucoup de choses, et donc l’année prochaine, il faut que ce salon grandisse encore davantage. Et je vous lance le défi de devenir le nouveau CES. Je veux qu’ici, à Paris, vous réussissiez à créer ce rendez-vous international de l’innovation, de la création d’entreprise, de l’entreprenariat dans le monde ! », a déclaré le président de la République.

Jupiter et le momentum de l’hyper-innovation

Affirmant que la France est en train de devenir la nation des start-up, le chef de l’Etat a salué la dynamique de l’hyper-innovation qui irrigue aujourd’hui le pays. « Il se passe aujourd’hui quelque chose en France. Il y a ce qu’on appelle un momentum. De quoi s’agit-il ? Il y a, partout dans le pays, des femmes et des hommes qui veulent faire, inventer, innover. Il y a partout dans le pays, des femmes et des hommes qui veulent gagner à l’échelle du monde. Et il y a aujourd’hui, partout à travers le monde, des femmes et des hommes qui vous regardent faire, qui viennent faire en France, et qui de plus en plus continueront à entreprendre ici ! C’est cela, ce momentum ! », a-t-il martelé.

Pour ne pas faire retomber ce soufflet, le chef de l’Etat compte mettre en œuvre une politique pour faire grandir les start-up, évitant ainsi que les jeunes pousses aillent prospérer ailleurs : « Combien de fois ai-je entendu des entreprises m’expliquer qu’elles avaient découvert en France, qu’elles avaient bénéficié du Crédit Impôt Recherche et des laboratoires publics, mais qu’elles étaient parties se développer ailleurs parce qu’elles n’avaient pas obtenu les adaptations réglementaires nécessaires ou la possibilité de faire », a-t-il déploré.

Pour faciliter les investissements dans les start-up et dans l’innovation, un fonds pour l’innovation sera créé. Il sera doté de 10 milliards d’euros pour investir aux étapes clés de la croissance. « La Banque publique d’investissement continuera à jouer son rôle, parce qu’elle a fait et elle continuera à faire énormément pour cet écosystème de croissance. Mais il faut aller plus loin, faciliter l’innovation, donner de la visibilité au financement de l’innovation en France ; ce sera l’objet de ce fonds pour l’innovation », a commenté, sans plus de détails, le Président.

Pour réussir cette transformation, l’accent sera également mis sur le décloisonnement, que ce soit entre la recherche publique et l’entreprenariat, mais également entre les start-up et les grands groupes.

Attirer également les talents du monde entier, fait partie de ce plan de reconquête : « Aujourd’hui, au moment même où je vous parle, le French Tech Visa est lancé officiellement. Il est valable quatre ans et simplifie toutes les procédures administratives pour les talents désireux de venir travailler chez nous et venant du monde entier », a déclaré le chef de l’Etat.

Reste désormais à mettre en œuvre ce programme et à ne pas laisser filer ce momentum. Sinon Jupiter ne sera pas le seul à redescendre sur terre.

Discours du président de la République

Site web du French Tech Visa

 

,

Top

Pin It on Pinterest

Share This

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!