VIPress.net

La DGE lance une étude sur les enjeux et perspectives de la fabrication électronique

À l’initiative du SNESE, le gouvernement, qui souhaite dynamiser l’ensemble des filières industrielles, lance une étude sur la fabrication électronique en France. « Enjeux et perspectives pour la filière française de la fabrication électronique » : c’est le nom de l’étude dont l’objet est d’enrichir la réflexion des pouvoirs publics et des entreprises intéressées sur la filière.

À terme, cette étude constituera une base de travail pour l’établissement d’une proposition de plan d’action de la filière à l’horizon des dix prochaines années. La durée de l’étude est de neuf mois à compter de son lancement.

C’est le Ministère de l’Économie et des Finances – Direction Générale des Entreprises – DGE, Bureau des Systèmes électroniques qui pilote ce programme, lancé officiellement le lundi 13 novembre 2017 chez Alliansys (14), en présence des partenaires et du cabinet In Extenso.

« Début 2017, inquiet des conséquences néfastes pour l’ensemble de l’industrie française des pénuries de matière servant à la fabrication des circuits imprimés et plus généralement de la pénurie de composants électroniques, le SNESE a interpellé la DGE et fait part de son souhait de voir le secteur de la fabrication électronique passé au crible d’une étude prospective », rappelle Eric Burnotte, président du SNESE.

Dès le mois de mai, le cahier des charges était établi, en vue d’une part de sensibiliser les acteurs de la filière électronique et d’autre part de lever le financement nécessaire. Fin Juin, une fois le financement acquis à raison de 56% par la DGE et 22% par le SNESE (le reste étant assuré par les syndicats Acsiel 11% et SPDEI 5,5% et la FIEEC 5,5%), un appel d’offre via la procédure de marché public a été lancé. Début octobre, à l’issue de la réunion du Comité de pilotage, c’est le cabinet In Extenso qui a été retenu pour conduire cette étude prospective.

Le cabinet In extenso, selon un plan validé par la DGE, travaillera sur les outils de veille, bases de données, observatoires économiques mis à sa disposition par les partenaires. Il réalisera des entretiens auprès d’entreprises de sous-traitance électronique sur proposition du SNESE, de clients des principaux secteurs d’activité et des fournisseurs (fabricants de composants, distributeurs, fournisseurs d’équipements de production et de consommables), d’organismes de formation, etc.

L’ossature de l’étude est la suivante :

  1. État des lieux de l’offre en matière de fabrication électronique en France
  2. Analyse de la demande
  3. Analyse de l’écosystème français (formation, emplois, compétences, règlementation, etc.)
  4. Benchmark international
  5. Les perspectives pour la fabrication électronique
  6. Propositions et recommandation stratégique.

Cette étude sera publiée et prioritairement mise à la disposition des adhérents du SNESE, annonce le président de l’organisation profesionnelle.

 

 

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This