VIPress.net

Détection latérale sur capteurs à effet Hall | Melexis

Melexis annonce le déploiement sur plusieurs dispositifs de sa gamme de produits Latch & Switch (verrouillage et commutation) de sa technologie IMC (Integrated Magnetic Concentrator, ou concentrateur magnétique intégré), qui offre de réels avantages aux concepteurs, notamment pour les applications automobiles exigeantes.

Etant donné que de nombreux capteurs à effet Hall classiques ne sont sensibles qu’à un flux magnétique perpendiculaire au CI (circuit intégré), il peut être nécessaire de développer des structures magnétiques complexes (donc encombrantes et coûteuses) pour obtenir les mesures souhaitées. Les capteurs Melexis Latch & Switch (verrouillage et commutation) font appel à la technologie magnétique innovante Triaxis qui permet la mesure des composantes latérales du flux magnétique.

Grâce à cette technologie, la détection de la vitesse de rotation des roues d’une moto peut désormais se faire à l’aide d’un seul capteur à commutation 2 fils à condensateur intégré (MLX92242 ou MLX92241) et d’un aimant traditionnel. Cette approche utilise le champ latéral, plutôt que l’ancienne méthode du champ perpendiculaire, ce qui simplifie considérablement la tâche du concepteur.

Etant donné que les moteurs DC sans balais sont de plus en plus courants, notamment dans les souffleurs, les ventilateurs de refroidissement et les pompes, des systèmes de commande plus sophistiqués sont nécessaires. L’intégration d’un IMC dans des produits comme le MLX92211 permet de simplifier les processus de production, tout en réduisant l’espace nécessaire.

Dans le monde de l’automobile, les moteurs DC sont très courants, notamment pour les lève-vitres ou le réglage des sièges. La capacité de détecter la direction nécessitait jusqu’ici un aimant quadripolaire complexe, mais grâce à la technologie IMC du MLX92211, du MLX92221 et des nouveaux capteurs MLX92256 à 4 fils, une solution plus précise peut être obtenue avec n’importe quel aimant. La simplicité s’étend au montage, puisqu’un alignement grossier suffit à obtenir une détection indépendante du pas.

Avec des dispositifs comme les MLX92231, MLX92291, MLX92291, MLX92211, MLX92232 et MLX92292, qui sont souvent utilisés dans les applications automobiles comme les sélecteurs de transmission (changement de vitesse) ou les interfaces HMI, l’inclusion d’un IMC permet de placer l’aimant à côté du capteur, et ainsi de gagner de la place ou d’imaginer de nouvelles applications, qui jusqu’ici ne disposaient pas de suffisamment de place pour accueillir une solution magnétique.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This