VIPress.net

Dassault Systèmes renforce sa présence dans l’ingénierie systèmes avec No Magic

Dassault Systèmes annonce la signature d’un accord définitif portant sur l’acquisition de son partenaire No Magic, spécialiste texan de l’ingénierie systèmes basée sur des modèles et de la modélisation d’architectures pour logiciels et systèmes de systèmes. Avec ce rachat, les industries de l’aéronautique et de la défense, du transport et de la mobilité ou des hautes technologies pourront aborder les différents aspects de la conception de systèmes embarqués.

L’acquisition de No Magic permet à Dassault Systèmes de « généraliser l’usage de l’ingénierie des systèmes pour développer l’« Internet des Expériences », un ensemble d’expériences intelligentes et autonomes qui connectent numériquement les produits, la nature et la vie dans le monde physique », explique le groupe français.

No Magic compte parmi ses clients des entreprises des industries de l’aéronautique et de la défense (NASA/JPL, Boeing, Lockheed Martin), du transport et de la mobilité (Ford, Renault, Honda, BMW, Nissan), ainsi que d’autres industries (Sony, Panasonic, John Deere, GE Healthcare, Pfizer, J.P. Morgan, PayPal).

Tout en assurant la continuité de service auprès des clients de No Magic, Dassault Systèmes intégrera les solutions No Magic à sa plateforme 3DEXPERIENCE pour compléter et renforcer les applications CATIA. Cette combinaison permettra aux clients de mettre en œuvre des processus numériques 3D en continu, ainsi que d’aborder les différents aspects du cycle de vie d’une expérience, depuis le cahier des charges, les modèles architecturaux des systèmes de systèmes et l’architecture des systèmes et sous-systèmes jusqu’à la simulation de modèles 3D aux niveaux fonctionnel, conceptuel, logique et physique.

La plateforme 3DEXPERIENCE est nativement « ouverte », en fournissant une large gamme de standards et langages ouverts pour l’ingénierie systèmes, tels que STEP, Modelica, FMI, ReqIF ou OSLC. L’acquisition de No Magic permettra de l’enrichir avec l’adoption de modèles et langages standards tels qu’UML-SysML, DoDAF, MODAF, UPDM, ou UAF.

« La combinaison de notre expertise et du leadership de la marque CATIA ouvrira de nouvelles portes à la modélisation des systèmes de systèmes dans tous les secteurs d’activité et dans différents pays. Elle permettra de lancer des initiatives dans le domaine des systèmes autonomes avec modélisation de l’architecture logicielle, et créera de nouvelles opportunités associant la modélisation des systèmes et des processus métier aux architectures d’entreprise », commente Gary Duncanson, President et CEO, No Magic.

« Avec l’acquisition de No Magic, Dassault Systèmes se positionne comme un fournisseur incontesté de solutions pour tous les systèmes embarquant des logiciels et propose un environnement où il sera possible de créer, de tester et de lancer des logiciels de façon à la fois rapide et plus fréquente avec une fiabilité accrue », déclare Philippe Laufer, directeur général de la marque CATIA, Dassault Systèmes.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This