VIPress.net

Bonne année à tous : la France en ordre de marche pour réussir 2018

Pour ce numéro de rentrée, nous vous proposons une rétrospective des principaux évènements survenus au cours de l’année 2017, afin de prendre le recul nécessaire pour préparer au mieux l’année 2018 qui démarre. A plus d’un titre, l’année 2017 porte en germe les semences qui feront les récoltes de 2018.

Pour les acheteurs, l’année 2017 restera celle de l’augmentation des délais de livraison et des prix des composants. Les difficultés d’approvisionnement persistent en ce début d’année et aucune détente sur les délais et sur les prix n’est à espérer au cours des premiers mois de 2018. Nul doute que la conjoncture restera l’enjeu majeur de 2018.

L’année 2017 devait également couronner le rachat de NXP par Qualcomm : il n’en a rien été. L’Europe a rechigné à accorder son blanc-seing à l’opération sans contreparties et un fonds activiste invite les actionnaires de NXP à refuser en l’état l’offre de l’Américain. Mais surtout, le chasseur est devenu gibier et Broadcom a offert 130 milliards de dollars pour racheter Qualcomm. Le refus de ce dernier d’entamer des négociations n’entame pas la détermination de Broadcom. L’épilogue de cette opération de consolidation sans précédent pourrait intervenir en 2018 et bousculer l’ordre établi déjà mis à mal en 2017 par la prise de pouvoir de Samsung. Grâce à l’envolée du prix des mémoires, le Coréen a détrôné Intel, numéro un mondial des semiconducteurs depuis 1993. Mais la situation sera loin d’être figée pour 2018.

L’avenir de l’industrie électronique française se forgera en 2018. A la mi-décembre, la profession a présenté sa feuille de route vers l’industrie électronique du futur. Issu d’un travail collectif sans précédent, ce plan de transformation dresse une feuille de route très détaillée pour que la France prenne le leadership européen pour la production des objets connectés industriels. La France dispose du socle industriel en électronique professionnelle pour répondre aux nouveaux besoins des secteurs industriels dans le « smart world » tiré par les usages. Maintenant que le rapport est disponible, la priorité pour 2018 sera la mise en place d’un collectif industriel pour piloter et mettre en œuvre ce plan d’action.

En ce début d’année, va également débuter  la grande parade des start-up de la French Tech au CES de Las Vegas, reflétant ainsi le rayonnement de la France en matière d’innovation. En 2018, alors que le déploiement des réseaux cellulaires (NB-IoT, LTE-M) va s’intensifier dans  l’IoT, on devrait savoir si, comme le prédit IHS Markit, dans les réseaux LPWA sans licence, LoRa va gagner la partie face à Sigfox. Enfin, cette année, Carlo Bozotti va céder sa place à la tête de STMicroelectronics. Au vu du parcours de ST en 2017, une continuité dans la stratégie du fabricant de puces franco-italien devrait être confirmée, donnant ainsi des indications sur l’identité de son successeur.

L’année 2018 s’annonce ainsi passionnante. Dès demain, nous reprendrons notre cours habituel et vous proposerons nos développements concernant les principales informations des 15 derniers jours.

Bonne rentrée et bonne année à tous

Frédéric Fassot

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This