VIPress.net

Encore une année record pour l’industrie française d’aéronautique et de défense

Hier, le GIFAS, Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales, a dressé un bilan positif pour l’industrie française aéronautique, spatiale, de défense et de sécurité. 2016 a été une nouvelle fois une année record avec une progression du chiffre d’affaires à 60,4 milliards d’euros (+4,1% à périmètre constant) avec une très forte composante exportation de 41,7 milliards (+5,9%) qui représente 86% du chiffre d’affaires consolidé, un nouveau record. Le secteur civil représente 78% du chiffre d’affaires.

En termes de commandes, 2016 est une très bonne année avec 73,1 milliards d’euros (-6,6% par rapport à 2015 qui avait constitué une année record). Le carnet de commandes global de la profession représente environ 5 années de production. Ces performances permettent à la profession de dégager, une fois de plus, le premier solde excédentaire de la balance commerciale française en 2016 avec +18,6 milliards d’euros.

« Il n’a jamais été produit autant d’avions en France dans le domaine civil. Ces bons résultats ne doivent cependant pas occulter les difficultés rencontrées par certains segments comme les hélicoptères et l’aviation d’affaires », a tempéré Marwan Lahoud,  président du GIFAS. L’organisation professionnelle regroupe aujourd’hui 376 membres, dont 167 équipementiers et 175 PME.

Les équipementiers et PME, -qui sont les fournisseurs des  maîtres d’œuvre de cette filière-, participent à cette croissance et création de valeur avec un chiffre d’affaires estimé de 21,9 milliards d’euros (+4,7% à périmètre constant) et 17,8 milliards de commandes, en hausse de 8,4%.

« L’année 2016 a été une année de challenges pour notre supply chain, dont l’activité a progressé à un rythme soutenu et supérieur à celui de l’ensemble de la profession au niveau international. Cette progression est très largement due au fonctionnement de notre industrie, organisée en une filière solide et solidaire, réactive et dynamique, qui associe les équipementiers et les PME à la croissance des maîtres d’œuvre », a souligné Patrick Daher, président du Groupe des Equipements (GEAD) du GIFAS.

« Le très bon niveau des commandes illustre la qualité de la supply chain, mobilisée comme les donneurs d’ordres par la montée en cadence », a quant à lui précisé

Bertrand Lucereau, président du Comité Aéro-PME du GIFAS.

De son côté, Marwan Lahoud a insisté sur le fait que le soutien étatique à la R&T (recherche et technologie) est fondamental : « Une programmation pluriannuelle pérenne à hauteur de 150 M€ par an minimum, comme nos principaux concurrents européens que sont l’Allemagne et le Royaume-Uni, est une condition indispensable à l’innovation et la préparation de l’avenir ».

2016 est également une année record en termes d’emplois avec 187 000 hommes et femmes dans la profession (185 000 en 2015), 10 000 recrutements et donc

2 000 emplois nets créés. Les prévisions 2017 sont de l’ordre de 8 000 recrutements (légèrement en retrait par rapport à 2016) avec un solde de nouveau positif de créations nettes d’emplois. En 2017, le secteur maintiendra donc un niveau élevé d’embauches.

Enfin, en ces temps d’élection, le GIFAS a plaidé pour que l’effort de Défense soit porté d’ici 2022 à 2% du Produit Intérieur Brut (hors pensions).

Voir la présentation du bilan 2016 du GIFAS

 

,

Top

Pin It on Pinterest

Share This

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!