VIPress.net

Airbus-270418

Airbus prévoit de livrer environ 800 avions commerciaux en 2018

Sous réserve que les motoristes respectent leurs engagements, Airbus prévoit de livrer environ 800 avions commerciaux en 2018, a annoncé le champion aéronautique européen, à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, pénalisés par les problèmes d’approvisionnement en moteurs. Le bénéfice net du groupe a reculé à 283 millions d’euros, contre 409 millions d’euros au 1er trimestre 2017.

« La performance du premier trimestre reflète le manque de disponibilité des moteurs pour l’A320neo et l’accélération en fin d’année des livraisons d’avions, comme nous l’avions indiqué lors de la publication des résultats annuels. Les résultats financiers le montrent clairement », a déclaré Tom Enders, Président exécutif (CEO) d’Airbus. « Cette situation est délicate pour tout le monde, mais la confiance exprimée par les motoristes et leur aptitude à honorer leurs engagements nous permettent de confirmer nos prévisions pour l’exercice complet. L’objectif de livrer environ 800 avions commerciaux augure tout de même d’un plan de charge particulièrement intense cette année ».

S’agissant du programme A320neo, Airbus commence à recevoir de Pratt & Whitney de nouveaux moteurs GTF spécialement modifiés pour renforcer les joints d’étanchéité du moyeu arrière, et les livraisons d’avions équipés de ces moteurs ont pu reprendre. De même, Airbus travaille étroitement avec l’autre motoriste de l’A320neo, CFM International, qui s’emploie à rattraper les retards de production auxquels il a été confronté.

Compte tenu de la forte demande de l’A320neo et de son important carnet de commandes, Airbus a lancé une étude de faisabilité auprès de la chaîne d’approvisionnement pour accélérer les cadences de production de l’A320neo. Airbus et ses motoristes se sont engagés à livrer environ 800 avions commerciaux, conformément à l’objectif annuel, ce qui augure d’un plan de charge particulièrement intense au second semestre 2018. En ce qui concerne le programme A330, la transition vers la version NEO se poursuit à bon rythme, la première livraison étant prévue cet été. Compte tenu de l’évaluation actuelle du programme, Airbus a décidé de réduire les livraisons d’A330 à 50 par an environ en 2019. Le programme A350 continue de s’accélérer et devrait atteindre la cible des 10 livraisons mensuelles d’ici la fin de l’année.

Airbus a enregistré 45 commandes nettes d’avions commerciaux (T1 2017 : six avions) et 68 commandes brutes, dont 20 A380 pour Emirates Airline. Le carnet de commandes atteint 7 189 avions commerciaux au 31 mars 2018. Les  commandes nettes d’hélicoptères ont augmenté à 104 appareils (T1 2017 : 60 commandes nettes). Les prises de commandes d’Airbus Defence and Space comprennent un A330 MRTT supplémentaire faisant suite à la décision de la Belgique de rejoindre la flotte multinationale européenne de ravitailleurs de l’OTAN.

Le chiffre d’affaires consolidé s’élève à 10,1 milliards d’euros (T1 2017 : 11,4 milliards d’euros), reflétant essentiellement la faiblesse des livraisons d’avions commerciaux et d’hélicoptères. Airbus a livré au total 121 avions commerciaux (T1 2017 : 136 avions), comprenant 95 exemplaires de la Famille A320, 8 A330, 17 A350 XWB et un A380. Airbus Helicopters a livré 52 appareils (T1 2017 : 78 unités) et son chiffre d’affaires illustre également la déconsolidation fin 2017 de la société de services Vector Aerospace. Le chiffre d’affaires d’Airbus Defence and Space est en légère baisse, conséquence du changement de périmètre consécutif à la cession de Defence Electronics en février 2017.

Grazia Vittadini est nommée Chief Technology Officer d’Airbus

Parallèlement Airbus annonce la promotion de Grazia Vittadini (48 ans) au poste de Chief Technology Officer (CTO). Dans ses nouvelles fonctions, Grazia Vittadini sera directement rattachée à Tom Enders, CEO d’Airbus, et siègera au Comité exécutif de l’entreprise à compter du 1er mai 2018.

Grazia Vittadini est actuellement Executive Vice President Engineering au sein d’Airbus Defence and Space. Elle succède à Paul Eremenko qui a quitté Airbus fin 2017. Depuis le départ de ce dernier, Marc Fontaine assure le rôle de CTO par intérim, en plus de ses fonctions de Digital Transformation Officer d’Airbus.

Originaire d’Italie, Grazia Vittadini a été nommée à son poste actuel au sein d’Airbus Defence and Space en janvier 2017, dont elle est également membre du Comité exécutif. Auparavant, elle dirigeait le département Corporate Audit & Forensics, chargé des activités d’audit de l’entreprise dans le monde entier. Ingénieure de formation, elle est titulaire d’un diplôme d’ingénierie aéronautique de l’université polytechnique de Milan. Elle a rejoint Airbus en 2002 et rapidement gravi les échelons hiérarchiques au sein de l’entreprise. Elle a notamment assumé les fonctions d’ingénieure en chef Wing High Lift Devices pour l’A380 à Brême et de directrice Airframe Design and Technical Authority pour tous les avions Airbus, depuis Hambourg.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This