VIPress.net

7 jours/7 : La sous-traitance française tient son rang | Nokia met une usine dans un container

La sous-traitance française  aura été à l’honneur cette semaine. AsteelFlash, Eolane, All Circuits, Lacroix Electronics ont en effet consolidé leurs rangs dans le classement 2017 des 50 premiers sous-traitants mondiaux. En production, on retiendra également le concept d’usine mobile de Nokia, qui loge une unité d’assemblage dans un container, tandis qu’Eolane et Cartesiam marient capteur et intelligence artificielle pour la maintenance prédictive des équipements industriels.

Dans l’Hexagone, le gouvernement va veiller à ce qu’Orange et SFR respectent leurs engagements de rendre éligibles à la fibre optique 12,7 millions de locaux d’ici fin 2020. Dans l’automobile, Valeo noue un partenariat avec le Japonais NTT Docomo pour la voiture connectée, tandis que 24 start-up françaises engagées dans le véhicule autonome et connecté ont levé pas moins de 110 millions d’euros depuis 2015 et ont été aidées pour réussir leur immersion aux Etats-Unis. Le pôle de compétitivité SCS lance le projet européen IoT4Industry, tandis que Bpifrance se donne quatre mois pour former 100 chercheurs à l’entreprenariat avec le programme Deeptech Founders. Mersen (ex-Carbonne Lorraine) prend 49% du capital du Lyonnais Caly Technologies, expert en semiconducteurs en carbure de silicium. Atos acquiert la start-up Air-Lynx, spécialisée dans les réseaux LTE privés. Spécialiste des prestations de métrologie, Trescal boucle sa 32e acquisition depuis juillet 2013 avec le rachat du Francilien Sfint.

Côté conjoncture, les fabricants de semiconducteurs européens ont perdu 33% de part de marché depuis 1990. Quant à leurs investissements en équipements SC, ils ne pèsent plus que 6,5% des dépenses mondiales. On retiendra également que le prix moyen des terminaux de masse (smartphones, PC, tablettes) devrait croître de 5,6% en 2018.

En Europe, 2,1 milliards d’euros vont être mobilisés pour stimuler les investissements de capital-risque dans les start-up innovantes. Dans l’embarqué critique, l’Allemand MEN fusionne avec son compatriote Duagon. Spécialiste de l’intelligence artificielle, le Chinois SenseTime lève 600 M$.

Jeudi 12 avril :

Mercredi 11 avril :

Mardi 10 avril :

Lundi 9 avril :

 

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This