VIPress.net

SecteurCES-090117

320 start-up françaises exposent au CES de Las Vegas

360 entreprises françaises dont 320 start-up exposent depuis ce matin au CES de Las Vegas et plus particulièrement 274 jeunes pousses sur Eureka Park, l’espace du salon dédié aux start-up. La France est cette année encore la première délégation européenne au CES 2018 et la 2e au monde en nombre de start-up derrière les Etats-Unis, selon le décompte de Business France, l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française.

Rendez-vous incontournable pour tous les acteurs de l’électronique grand public, le Consumer Electronics Show de Las Vegas est « the place to be » pour les pépites innovantes du monde entier. Depuis le CES 2014, la French Tech a gagné ses lettres de noblesse et renforcé sa crédibilité dans le domaine des objets connectés. L’enjeu de ce CES 2018 est de confirmer.

En 2018, la French Tech est la 3e délégation du CES derrière les Etats-Unis et la Chine et la première délégation européenne avec plus de 360 entreprises tricolores. Mais surtout, c’est la première délégation étrangère en nombre de start-up sur Eureka Park. A ce stade, 274 start-up de la French Tech y seront présentes sur un total de 800 jeunes pousses exposantes, au coude-à-coude avec les Etats-Unis (280 start-up), et loin devant les Pays-Bas (60 start-up) ou la Chine (55 start-up). La French Tech accroît ainsi sa présence de plus de 50% sur cet espace par rapport à 2017.  De grands groupes soutiennent également  les start-up ou présentent des innovations à Las Vegas : La Poste, Engie, Valeo, Legrand, STMicroelectronics …

Pour Business France, cette dynamique puissante du secteur de l’Internet des objets en France s’explique par plusieurs facteurs : le savoir-faire historique de la France en matière d’infrastructures réseaux, hérité des grands groupes français ; la qualité des ingénieurs et concepteurs français ; un tissu industriel performant pour la sous-traitance de la production électronique et logicielle ; des expertises reconnues en analyse de données et en intelligence artificielle et, enfin, la créativité française en matière d’objets connectés qui vaut aux start-up tricolores une véritable reconnaissance à l’international.

Témoin de ce dynamisme, les levées de fond opérées par les start-up de la French Tech sont passées de 897 millions d’euros en 2014 à 1,63 milliards en 2016 et 2,07 milliards en 2017, selon les chiffres du baromètre Capital Finance. Le ticket moyen a bondi, passant de 2,4 millions d’euros en 2014 à 5,61 millions en 2016 et 6,43 millions en 2017.

Plusieurs succès ont émaillé l’année 2017, avec notamment une levée de fonds de 70 millions réalisée par Actility, de 61 millions d’euros pour Doctolib, 60 millions d’euros pour ManoMano, 51 millions d’euros pour Blade ou encore 37,5 millions pour Vivet Therapeutics.

Ces « poids lourds » de la French Tech ne sont pas les seules à séduire les investisseurs.  Ainsi, en 2017, une centaine d’opérations de levées de fonds ont dépassé les 5 millions.

Paris s’impose comme un des écosystèmes de start-up les plus dynamiques et structurés en Europe et dans le monde, avec plus de 4000 start-up, ses accélérateurs de start-up privés de référence à l’international et la construction du plus grand incubateur du monde.

43 start-up dans la délégation de Business France

Business France, l’Agence nationale pour l’internationalisation de l’économie française, sera présente pour la 5e année consécutive au CES. Elle y organise deux French Tech Pavilion (un sur Eureka Park et pour la 1ère fois, un sur l’espace Vehicle Technology). Business France organise le cinquième French Tech Pavilion officiel sur Eureka Park, avec le soutien de Orange, All Circuits, BNP Paribas, Air France et ST. Cette année, elle y accueillera 25 pépites sélectionnées par un jury de 9 experts. Elles ont été sélectionnées pour le caractère innovant de leur offre, son adéquation avec les attentes du marché américain et leur capacité à tirer le meilleur profit du salon pour accélérer leur mise sur le marché. Robot de tri intelligent, écran tactile qui reproduit le sens du toucher, beauté connectée, plateforme de recharge sans fil, voici un échantillon des innovations françaises qui seront exposées du 9 au 12 janvier sur le French Tech Pavilion.

En complément, Business France convie 11 start-up supplémentaires qu’elle accompagne dans la durée. Cette sélection, baptisée « Family&Friends » exposera également sur le French Tech Pavilion aux côtés des start-up sélectionnées.

Enfin, pour la première fois, Business France organise un French Tech Pavilion dédié aux technologies pour le véhicule connecté et autonome. Au final, avec 43 start-up dans sa délégation, Business France assurera la visibilité de la French Tech sur l’Eureka Park et sur l’espace Vehicle Technology au CES 2017.

31 produits de start-up françaises ont été distingués à ce jour par des Innovation Awards du CES :

  • 3D Rudder : contrôleur podal pour la réalité virtuelle
  • Ark : Lexis, première souris pour ordinateur à « six dimensions »
  • Aveine : Aérateur de vin connecté
  • B2B cosmetics : Objet connecté « Emuage »
  • Blue frog robotics : Buddy, robot compagnon pour toute la famille
  • Camtoy : Laïka, un robot compagnon pour chiens équipé d’une caméra, pour jouer à distance avec son animal de compagnie
  • CLBC : CLBC connecte les murs de la maison avec « Arkube »
  • Cosmo connected : Après son feu stop connecté pour motards, la startup va présenter un modèle pour cyclistes, intégrant des clignotants
  • Decayeux : Le spécialiste de la boîte à lettre innove avec une boite aux lettres et colis connectée, My Colisbox
  • Elmer : L’entreprise familiale Hammel robinetterie se réinvente avec la startup Emler, créatrice d’une douche connectée
  • Enhancia : Oria Ring est une bague pour musiciens permettant de contrôler sa musique
  • Euveka : Mannequin connecté pour les professionnels du textile
  • Eyesee : Drone dédié aux entrepôts logistiques
  • Icohup : Capteur connecté de détection de la radioactivité, Rium
  • Lancey : Chauffage électrique connecté avec batterie intégrée
  • Monkey factory : Application mobile My Bus, une solution de ticketing dématérialisée pour les transports
  • MyBrain Technologies : Casque audio analysant l’activité neuronale de son porteur proposant des programmes de relaxation
  • Neose pro : Solution de « nez électronique » universel
  • Otodo : Ugo, télécommande de la smart home sous forme de « galet » équipé d’un lecteur d’empreinte digitale
  • Qista : Smartbam, objet connecté anti-moustique éco-responsable
  • Rifft : Surface de recharge sans fil d’objets électroniques
  • R-pur : Masque connecté anti-pollution avec filtre à nanoparticules pour cyclistes et conducteurs de deux-roues
  • MirambeauAppCare : Application mobile de suivi du diabète
  • Short Edition : Distributeur d’histoires courtes
  • Solable : Après « La Douche », la start-up va présenter un nouvel objet connecté, « LaVie »
  • Somfy : Application connectée de gestion du thermostat intelligent de la marque
  • Unistellar : eVscope, téléscope portable et compact à vision amplifiée
  • Vaonis : Téléscope design de nouvelle génération, « Stellina »
  • Velco : Wink Bar, guidon de vélo connecté
  • Ween : WeenAI, plate-forme d’intelligence artificielle « as a service »
  • Yesitis : L’inventeur du vynil connecté va présenter un boitier connecté multi-capteurs, le Tag sensor, compatible NFC et BLE.

D’autres start-up françaises seront distinguées et dévoileront leurs récompenses pendant le salon.

Retrouvez la liste et la présentation des principales start-up de la French Tech au CES 2018 : ICI et ICI.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This